autrement

Enseigner autrement la lecture

Les lutins de la lecture

Pour apprendre à lire, l'enfant a besoin de prendre conscience des compétences en jeu dans l’activité. Il faut l'aider à développer une « clarté cognitive ».

 

Pour permettre aux enfants de mieux comprendre les procédures qu’ils mobilisent, nous avons imaginé de symboliser les principales compétences par des mascottes (les lutins de la lecture).

Les mascottes principales

Ce lutin renvoie à la sous-compétence scripturale. Il graphie les lettres et mémorise l’orthographe des mots (en les écrivant puis en les voyant).

Ce lutin renvoie à la sous-compétence idéo-visuelle. Elle associe les différentes graphies de mots, identifie rapidement les plus connus et enchaîne la lecture.

Ce lutin renvoie à la sous-compétence phonologique. Il repère les sons dans les mots, les discrimine entre eux et identifie leur place dans la chaîne orale.

Ce lutin renvoie à la sous-compétence grapho-phonologique. Elle connaît la correspondance entre sons et lettres et mémorise les différents graphèmes.

Les mascottes secondaires

Ce lutin renvoie à la sous-compétence graphique. Il sait l'alphabet par cœur en appelant chaque lettre par son nom. Il connaît toutes les graphies des lettres.

Ce lutin renvoie à la sous-compétence culturelle. Il connaît les différents types de textes et leurs fonctions. Il sait identifier les éléments qui composent les textes.

Ce lutin renvoie à la sous-compétence syntaxique. Il utilise la syntaxe orale pour anticiper. Il connaît les marques de l'écrit (ponctuation, majuscules…)

Ce lutin renvoie à la sous-compétence lexicale. Il connaît le sens des mots, peut repérer les radicaux, suffixes, préfixes et sait utiliser le dictionnaire.

Ce lutin renvoie à la sous-compétence tactique. Il ne reste jamais bloqué face à un mot. Il appelle ses amis lutins pour venir l'aider en cas de difficulté.

Quel est le rôle des mascottes ?

Les mascottes sont utilisées de deux manières dans la méthode.

 

Leur fonction essentielle est de signaler aux élèves quelle est la compétence travaillée. Les mascottes sont ainsi présentes, sous la forme de logo, dans la plupart des supports de la méthode. 

 

On retrouve donc des têtes de lutins :

 

 dans les écrans d'entraînement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 dans les fiches d'entraînement

Les mascottes sont utilisées de deux manières dans la méthode.

 

Leur fonction essentielle est de signaler aux élèves quelle est la compétence travaillée. Les mascottes sont ainsi présentes, sous la forme de logo, dans la plupart des supports de la méthode. 

 

On retrouve donc des têtes de lutins :

 

 dans les écrans d'entraînement

 

 dans les fiches d'entraînement

Certains personnages sont aussi associés à une couleur. Lors des séquences collectives de découverte d’un texte, l’enseignant peut « invoquer » Malabala, Rocololo et Pirlipipi pour identifier les mots.

 

 On fait appel à Rocololo pour rechercher tous les petits mots écrits en vert qu'on a mémorisés (le, des, une, est…).

 

 On fait appel à Pirlipipi pour comparer les mots du texte (en rouge) avec ceux présents dans le lexique mot / image.

 

 En relisant la phrase, on fait appel à Latulu pour faire des hypothèses sur les mots qu'on n'arrive pas encore à lire (en bleu).

 

 On fait appel à Malabala pour s'efforcer de déchiffrer ces mots en bleu en s'appuyant précisément sur les lettres qui le composent.  

Certains personnages sont aussi associés à une couleur. Lors des séquences collectives de découverte d’un texte, l’enseignant peut « invoquer » Malabala, Rocololo et Pirlipipi pour identifier les mots.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 On fait appel à Rocololo pour rechercher tous les petits mots écrits en vert qu'on a mémorisés (le, des, une, est…).

 

 On fait appel à Pirlipipi pour comparer les mots du texte (en rouge) avec ceux présents dans le lexique mot / image.

 

 En relisant la phrase, on fait appel à Latulu pour faire des hypothèses sur les mots qu'on n'arrive pas encore à lire (en bleu).

 

 On fait appel à Malabala pour s'efforcer de déchiffrer ces mots en bleu en s'appuyant précisément sur les lettres qui le composent.